La deuxième assemblée générale de la CUMA Haie'nergie et territoire s'est tenue le 27 mars 2014 à Bois Guillaume.

Une vingtaine de personnes étaient présentes pour discuter de l'activité de l'année 2013 et planifier l'investissement dans une déchiqueteuse à grappin pour un montant de plus de 200 000 €. La progression rapide de l'activité de la CUMA est un signe encourageant quant à la pertinence de cet investissement. En effet depuis sa création fin 2012, la CUMA est passée de 13 membres fondateurs à une trentaine d'adhérents aujourd'hui. De même, le nombre d'heures de déchiquetage réalisées par la machine prêtée par la CUMA Innov 61 est passé de 60 heures en 2010 à 210 heures prévues 2014. Le point d'équilibre permettant de rentabiliser l'investissement est évalué à 325 heures par an. Il devrait être atteint en 2015.

Les échanges ont porté sur le choix du matériel, suite au voyage d'étude réalisé par le bureau de la CUMA auprès d'autres CUMA l'an dernier.

Une partie des discussions ont ensuite concerné la logistique. Faut-il ou non faire un partenariat avec une autre CUMA qui mettrait à disposition tracteur et personnel manœuvrant la déchiqueteuse ? La production de bois a l'avantage de se dérouler en hiver, période complémentaire avec les travaux agricoles. Il faut également penser à l'autonomie de déplacement du chauffeur qui devrait avoir une voiture associée à la déchiqueteuse afin de pouvoir rentrer chez lui en laissant la déchiqueteuse sur les lieux de chantier.

Enfin, le montage financier à été proposé. Il devrait permettre de maintenir le prix de 250 € / heure payé actuellement à la CUMA de l'Orne. Tous les financeurs n'ont pas encore confirmé leur niveau d'intervention, mais ils devraient y avoir un financement public à hauteur de 60 % par la Région, le CG 76 , l'ADEME et le SMAD du Pays de Bray. La banque BRED, présente lors de l'AG, interviendra dans le plan de financement. Elle a confirmé le sérieux du dossier qui leur a été proposé.