Mercredi 7 et jeudi 8 juin à Canappeville (27)

 


PUBLIC

chauffagistes, techniciens et élus de collectivités.


OBJECTIFS

  • Maîtriser la filière bois énergie dans son ensemble par l’acquisition des compétences scientifiques de base (combustible, générateur, distribution de chaleur, émission de chaleur)
  • Appréhender l’ensemble des opérations de conduite d’une chaufferie automatique à bois depuis la réception du combustible jusqu’à la gestion des émissions.
  • Acquérir un savoir technique pour apporter les services de maintenance appropriés à chaque niveau d’une installation.

Téléchargez le programme complet de la formation ici

 

INTERVENANTS

  • Denis Renoux, directeur du CRER (Centre Régional des Energies Renouvelables) Poitou-Charentes.

TARIFS

  • Tarif : 400 € (possibilité de prise en charge total ou partielle par vos fonds de formation)

Region NORMANDIE web ademeFormat eree

 

RENSEIGNEMENTS & INSCRIPTIONS
- 02.32.70.43.59

!! Inscriptions avant le 20/05/17 !!

Les nouvelles aides régionales à destination des agriculteurs ne sont pas encore votées. Elles devraient passer en Commission Permanente le 30 juin.

En attendant, voici un état des lieux des financements accessibles aux particuliers pour des chaufferies au bois.

Département de Seine-Maritime
Pour les logements anciens et sous conditions de revenu. Le taux varie de 20 à 30 %, en fonction du niveau de ressources du demandeur. Il s’applique à un montant de travaux TTC plafonné à 6 000 € TTC, soit une subvention maximum de 1 800 €
Plus d'infos ici

Chèque éco-énergie régional
Tout le détail ici
Le chèque éco-énergie régional Pour une habitation de plus de 15 ans. Aide destinée au propriétaire occupant ou propriétaire bailleur. Certaines aides sont soumises à des conditions de ressources.

  • Chèque éco-énergie "Audit énergétique et scénarios" : réalisation d'un audit énergétique et proposition de scénarios de travaux avant d'engager une rénovation BBC compatible (montant d'aide plafonné à 800 €)
  • Chèque éco-énergie "Travaux"  : suite à une étude énergétique, réalisation de travaux de rénovation compatibles BBC :
    - Niveau 1
    : une première étape de rénovation permettant de gagner 40 % sur sa consommation d'énergie (montant d'aide de 2 500 €)
    - Niveau 2 : une première étape ambitieuse de rénovation permettant de gagner 60 % sur sa consommation d'énergie (montant d'aide de 4 000 €)
    - Niveau 3 : une rénovation globale BBC en une seule fois (montant d'aide de 9 200 €)

ANAH Habiter mieux
Sur conditions de revenu.

Les aide disponibles :

  • Si vous vous situez dans la catégorie "ressources très modestes" :
    - 50 % du montant total  des travaux HT. L’aide de l’ANAH est de 10 000 € maximum.
    - prime Habiter Mieux : 10 % du montant total des travaux HT , dans la limite de 2 000 €.
  • Si vous vous situez dans la catégorie "ressources modestes" :
    - 35 % du montant total des travaux HT. L’aide de l’ANAH est de 7 000 € maximum.
    - prime Habiter Mieux : 10 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 1 600 €.

Certificat d'économie d'énergie
Quelques centaines d'euros disponible ici ou

Informations complémentaires :

L’Agence Régional de l’Environnement lance un service gratuit de voyage d’étude à destination des collectivités afin de promouvoir la découverte de pratiques exemplaires en faveur de l’environnement et du développement durable : le DD Tour.
Nous participerons en particulier au parcours n°2 qui vise à présenter la démarche du PETR du Pays de Bray sur le bois énergie issu du bocage brayon : à partir des exemples du collectif d’agriculteurs EDEN, du réseau de chaleur de Neufchâtel-en-Bray et de la chaufferie collective du groupe scolaire de Gaillefontaine.

Forts du succès de la première journée de formation que nous avions organisée fin 2015, nous avons, en novembre 2016, renouvelé cette formation en l’étendant sur 2 journées afin de détailler davantage les contenus. En vue de toucher un nouveau public, la formation avait cette fois lieu en pays de Bray. Le succès a de nouveau été au rendez-vous puisqu’il y a eu 7 participants à la première journée et 13 à la deuxième.
Tous les aspects ont pu être abordés : de la plantation jusqu’à la valorisation du bois, grâce à la diversité des intervenants sollicités (professeur de sylviculture au lycée de Mesnières-en-Bray, chambre d’agriculture, CUMA…).

La plantation des 10 km de haies financées en 2015 (cf.P’tit défi n°16) a commencé cet hiver avec une grande diversité de formes de haies et d’essences d’arbres. Pour Mathieu Forgeot qui cultive des plantes aromatiques et médicinales en bio, l’objectif est avant tout de favoriser la biodiversité et en particulier les auxiliaires des cultures ainsi que les pollinisateurs. Il a donc choisi d’implanter autour de ses parcelles une diversité d’essences permettant d’assurer des floraisons presque toute l’année. Le linéaire mitoyen avec un agriculteur conventionnel est planté en double rang séparé de 1,2 m afin de limiter la dérive de produits de traitement du voisin dans son champ. Enfin, à terme, le bois récupéré lors de la taille des arbres servira à faire fonctionner un séchoir collectif au bois pour sécher les plantes aromatiques.
Les plants sont paillés avec du compost au pied et de la paille pour garder l’humidité dans le sol et empêcher les « mauvaises » herbes de concurrencer les arbres au début de leur croissance.
Les plantations se termineront l’automne prochain. Merci à tous les contributeurs pour avoir rendu possible ce projet. Nous vous tiendrons informés du résultat final.

Bandeau formation bois


En novembre, les Défis Ruraux vous proposent 2 formations complémentaires :

INTERVENANTS

  • Sébastien Degardez, professeur en sylviculture au Lycée de Mesnières-en-Bray et président de Initiative forêt environnement.
  • Bastien Langlois, chargé de mission haies à la Chambre d'agriculture de Seine-Maritime.
  • Philippe Dilard, président de la CUMA Haie'nergie et territoires.
  • Jean-Paul Thorez, naturaliste.

TARIFS

  • Cotisants VIVEA : gratuit
  • Autres : nous contacter
  • Prévoir 15 € pour le repas

DATE LIMITE D'INSCRIPTION : 2 novembre.
Les 2 formations sont indépendantes : vous pouvez n'en suivre qu'une.

INFOS ET INSCRIPTIONS : - 02.32.70.43.59

VIVEA Region NORMANDIE web  ademe haute normandie

Formation haiesLa nouvelle chaufferie bois de Longueville-sur-Scie a accueilli les 17 et 18 novembre une formation sur la maintenance des chaufferies bois à destination des personnels communaux qui ont la charge de conduire ces équipements. 7 agents communaux de Seine-Maritime mais aussi de l'Orne ont assisté à cette formation ainsi que 3 animateurs bois énergie. L'intervenant du CRER (Centre Régional des Énergies Renouvelables) Poitou-Charentes a apporté sa maîtrise technique du sujet et des outils de suivi qui ont été appréciés par tous les participants.
Le rôle de l'agent communal est essentiel pour le bon fonctionnement d'une chaufferie bois déchiqueté de faible puissance. En effet, il est difficilement rentable d'engager un contrat d'exploitation complet dans cette gamme de puissance et la collectivité doit donc compter sur son personnel : il doit être en mesure d'assurer la maintenance courante et de solliciter le chauffagiste en cas de panne et pour une visite d'entretien annuel.
Pour obtenir un fonctionnement satisfaisant, la mise en œuvre d'une chaufferie bois obéit à des règles différentes des habitudes pratiquées par les acteurs du bâtiment. Il faut, en particulier, une concertation élargie dès le début du projet.